Commencez à taper et appuyez sur Entrée

alt text
Simon Conan

Partageons quelques mots !

Plus d’infos ?

Menu
Fermer
13 Déc 2013

« Le consommateur est en quête de reconnaissance »

0 Commentaire | Par

Stéphane Raoul, Directeur de RAPP France est venu à Sup de web nous présenter sa vision du nouveau consommateur.

 

Quand on parle e-commerce on oublie souvent le point de vue du consommateur. Cette masterclass nous a donc proposé une plongée dans l’univers du consommateur 3.0.

 

Une marque se doit d’être humble

 

Les codes du marketing et de la communication classique sont aujourd’hui totalement obsolètes lorsqu’il s’agit de digital. Les marques ont pour habitude de montrer le maximum de choses en oubliant d’être transparent et bienveillant dans leur communication. Aujourd’hui un consommateur préfèrera se fier à une marque qui montre sa face cachée.

Bien que certains géants résistent encore, Apple en tête, de nombreuses entreprises commencent à s’adapter à ce changement de comportement. McDonalds, par exemple, a mis en place plus d’interactions avec ses clients. L’entreprise va jusqu’à montrer le « making-of » d’une session « shooting de burger ». Véridique :

 

 

Un changement profond dans les schémas de consommation

 

Ce changement de mentalité des marques s’inscrit dans un contexte de consommation morose. Chaque composante des schémas de consommation classique se retrouve modifié.

L’achat simple n’est plus la partie majeure de la consommation. Le web, notamment, permet de porter des moyens tels que la location, le recyclage, la customisation …

Mais outre ces nouveaux moyens de consommer, le consommateur lui même a changé. Aujourd’hui il ne se résume plus à la ménagère de moins de 50 ans. On assiste actuellement à un vieillissement des consommateurs.

Ce phénomène s’explique en plusieurs points. On constate un vieillissement général de la population mais également une plus grande activité des seniors. Ces derniers ont un vrai pouvoir d’achats et maitrisent de mieux en mieux l’outil technologique. De quoi laisser paraître un avenir porteur pour le marché digital.

 

papy tablettre

 

Les seniors ne sont évidemment pas les seuls concernés. Dans la société d’aujourd’hui on assiste un véritable éclatement des modèles familiaux. Cet éclatement entraîne donc la création de nouveaux modèles exploitables :

 

 

Quel avenir pour les consommateurs ?

 

Les nouveaux consommateurs ne sont pour l’instant que très peu entendu par les grandes marques. Or, celles-ci devront faire l’effort du digital si elles veulent évoluer. Comme nous l’a stipulé Stéphane Raoul pendant sa présentation, « pour évoluer, il faut changer ». Mais tout changement demande des compétences qu’aujourd’hui trop peu d’entreprises possèdent.

 

Laisser un commentaire

Qui est l'auteur ?
Simon Conan

Fan de new tech et grand adepte d'efforts physiques, je vous invite à suivre mes découvertes et réflexions.

Partager